IMG_20170612_080340

Réalisé le 10 avril dernier, j’ai conçu ce SAF au lait de chèvre avec une pensée toute particulière pour ma Maman (qui n’est pas fan de chèvre d’ailleurs !) mais dont la peau a besoin d’attentions particulières en raison d’un traitement médical sévère. Un savon ultra doux, hydratant, protecteur et légèrement parfumé par la fragrance discrète et féminine bezaubern captivate de chez Manske.

"C'est un régal sous la douche, il est réconfortant pour la peau, procure une mousse fine et dense et nettoie en douceur"

La cure à fait ressortir l'odeur du lait de chèvre qui se marie parfaitement avec celle de la fragrance.

 

Je ne donne pas les pourcentages de ma recette, il appartient à chacun de les calculer

Avant de commencer, consulte le protocole d'hygiène

 

Ingrédients

Huile d'olive

Huile de coco

Huile de palme

Huile de ricin

Beurre de karité

Beurre de cacao blanc

Lait de chèvre

Soude à calculer avec un surgraissage de 8%

Fragrance bezaubern captivate

Empâtage blanc home made

Vitamine E

Colorants oxydes rose et jaune

Charbon végétal

Réalisation

Tenue super sexy enfilée, masque et lunettes de protection sur le museau je prépare ma solution de soude en versant lentement les perles dans mon lait de chèvre préalablement congelé en remuant sans arrêt et jusqu’à complète dissolution avec une cuillère en bois (on choisit toujours un récipient inox ou pyrex en raison de la forte montée en température. Le simple verre peut exploser sous la pression de la chaleur, il est à éviter !). Ma solution prête, je la laisse de côté près de ma fenêtre ouverte pour qu’elle redescende à température ambiante.

Je troque masque et lunettes contre alcool et chiffon propre puis je désinfecte mon matériel ainsi que mon plan de travail avant de préparer et peser tous mes ingrédients puis je met un bain-marie à chauffer dans lequel  je plonge mon récipient de gras durs. Une fois fondus, je les ajoute à mes huiles liquides puis les laisse de côté que ça refroidisse.

J’en profite pour faire la première vaisselle, fumer une clope, lire mon courrier, passer une commande pour de prochains produits… puis une fois ma solution de soude et mes huiles à température équivalente c’est temps de préparer ma pâte à savon ! Dans mes huiles, je verse  la vitamine E et l’empâtage blanc puis je dégaine mon mixeur plongeant pour homogénéiser le tout et ainsi éclaircir mes huiles. J’incorpore ensuite ma solution de soude petit à petit en touillant avec la tête du mixeur dans un premier temps puis en alternant mixage et repos jusqu’à obtenir une trace fine où j’ajoute la fragrance avant de redonner un dernier petit coup de mixeur.

Là, je sépare mon batch en 3 récipients : un petit, un moyen et un grand et je colore chacun différemment afin de faire un marbrage "in the pot". Pour cela, je verse dans le grand récipient les deux autres pâtes en 2 ou 3 endroits chacune puis, à l’aide d’une baguette chinoise, je forme un cercle sur toute la hauteur de mon récipient avant de verser la préparation dans mon moule sur toute la longueur en faisant des allers-retours.

Je termine en parsemant les fonds de récipients sur la surface et en faisant un léger marbrage à la baguette pour donner du mouvement puis je tape mon moule contre mon plan de travail pour éliminer les bulles d’air et je m’en vais le placer dans un endroit sombre en le laissant tranquille jusqu’au lendemain. Je ne couvre et n’isole pas mon moule étant donné que mon savon est à base de lait et que celui-ci favorise la phase de gel.

24h sont passées, il est temps de passer au démoulage puis de procéder à la découpe et en route pour la cure pendant 4 semaines minimum !

 

hf_iheartyou_banner (2)