Je n'avais encore jamais intégré de cire d'abeille dans mes savons ; j'ai vu quelques posts sur la blogosphère à ce sujet avec des avis plutôt mitigés, j'ai donc décidé de tenter sur un petit batch avec 5% de cire jaune en provenance d'un petit apiculteur de Carpentras afin de me faire ma propre opinion.

IMG_20170627_112616

Il est encore trop tôt pour donner un avis définitif étant donné que j'ai réalisé la recette avant hier et qu'ils doivent curer jusqu'à fin juillet mais j'ai tout de même un mini savon en test que je me sers pour les mains depuis le démoulage.

"J'ai été étonnée par sa douceur après seulement 24h !"

La mousse est déjà abondante, il n'assèche pas du tout mes mains, je sens au contraire comme une pellicule qui les protège et elles sont douces (sans parler du parfum qui est juste à tomber ; cette fragrance est une de mes favorites !). Je pense donc que tout ceci est dû à l'ajout de cire d'abeille car je n'ai jamais constaté autant de points positifs dans mes recettes précédentes après si peu de temps. Je verrai ce que cela donne après la cure, autant dire que ça à l'air plutôt prometteur et que j'ai hâte ! Je viendrai faire un retour à ce moment là.

 

Je ne donne pas les pourcentages de ma recette, il appartient à chacun de les calculer

Avant de commencer, consulte le protocole d'hygiène

 

Ingrédients

Huile de coco

Huile d'olive

Huile de palme

Huile de ricin

Cire d'abeille jaune

Beurre de mangue

Beurre de cacao blanc

Vitamine E

Soude à calculer avec un surgraissage de 5%

A la trace

Glycérine végétale

Fragrance like me all over

Lanoline

Lactate de sodium

Réalisation

Méthode de saponification à froid → Ici avec surgraissage de 5% de lanoline à la trace

 

hf_iheartyou_banner (2)